Accueil > Actus Skate Electric > Premier Rassemblement Français d’ESkate du 7 au 9 avril 2012

Premier Rassemblement Français d’ESkate du 7 au 9 avril 2012

Le 7, 8 et 9 Avril, alors que tout le monde chassait des œufs de Pâques, les membres de l’E-Ride-Earth, le staff d’EvoSkate, celui d’Ekoforce , et l’association Rider&Co se donnaient rendez vous à la Barbotière, (En Bretagne près de Nantes) pour le premier rassemblement français de Skate Electrique organisé par la team E-Ride-Earth.

Premier jour :

Je débarque le samedi 7 au soir, et tout est déjà prêt, le campement, les tentes. Le QG se situe sur un terrain appartenant à la famille de Manu Barbelivien  (Un des Fondateur de l’E-Ride-Earth), avec un petit lac central, et un spot à chrono.

A.M.K.Z (Link) était également présent et en a profité pour nous offrir quelques vidéos complètement dingues filmés par son drone.

Voilà pour commencer un petit tour du domaine,

[youtube QZx3_hmKXn0]

La majorité des photos de l’évènement ont été prise par Chris, le photographe officiel du Crew E-Ride-Earth dont voici le book : http://www.chris-kitesk8.book.fr/

Thomas, co-fondateur du groupement « E Ride Earth » est également présent. Il a par ailleurs, depuis l’évènement, rejoint l’équipe de la marque Evo Skate.

La Team E-Ride-Earth est originaire du Mountainboard. Thomas avoue être arrivé dans le monde  du Skate Electrique pour «  retrouver les mêmes sensations de glisse ». Et pas de doutes, ils ont l’expérience de la planche.

Les membres fondateurs de la team E Ride Earth viennent de l’association KiteSk8, entrainés par Thomas qui n’en pouvaient plus de dépendre des conditions climatiques et qui s’empressaient d’aller rider en Eskate quand il n’y avait pas de vent.

Le soir, on se retrouve tous à table, pour parler skate bien évidemment, et boire quelques bières. La communauté Skate Electrique est toujours unie, à ce jour, de par le fait de sa petite population. Espérons que cela perdure dans le temps.

En termes de matériel, chacun a ramené un voire plusieurs skates. Evo a souhaité contribuer à l’évènement avec un prêt de chargeur, et de batterie afin de pouvoir alimenter les machines toute la journée.

Deuxième jour :

Début de journée tranquille sur le lieu du campement, avec quelques chronos et bricolage avant le départ pour le spot de la journée : La Mine d’Abbaretz.

EvoSkate qui a fait le déplacement, a ramené quelques pièces pour réparer les quelques casses qu’il pourrait y avoir, et des Hooks que la marque venait à peine de lancer sur le marché.

Lors de mon passage au premier rassemblement de Skate Electrique Français, je n’avais encore que des V1 de la marque Evo, depuis leurs planches ont bien progressé. Le Lithium est apparu, les courroies, les amortisseurs sont en gomme désormais, et le moteur a été rehaussé pour augmenter la garde au sol.

Le spot est idéal, pas mal de poussière, mais un circuit parsemé de bosses, assez larges. Nous évoluerons sur deux espaces sur le flanc gauche du terril.

Parmi les ESkateurs présents à ce premier rassemblement de Eskate français, l’on peut également compter Laurent ou autrement dit Loran2k, il est un des riders, qui en plus de pratiquer, aident au développement des skates électriques. En relation direct avec les usines en Chine, il aide à la conception de truck plus léger, moteurs directement inclus dans le moyen des roues, entre autre. Il est accompagné de Thibault (Responsable du site A.M.K.Z) et il est accessoirement, un excellent plancheux, un des meilleurs que j’ai pu voir à ce jour.

Ekoforce est un shop de Skate Electrique, et non une marque distincte. Laurent possède des skates de marques étrangères, telles que : MoBo. Des planches de qualité, mais assez cher. Il l’explique surtout par l’acheminement et le stockage jusqu’à Bordeaux, son shop, des produits.

A.M.K.Z a profité de cette session pour nous offrir une vidéo en aéronef assez folle.

[dailymotion xq4uyo]

Troisième jour :

Ce troisième jour est synonyme de départ, tout le monde s’attelle à ranger le campement.

Nous restons à 5, avec Benoît qui nous a rejoint. Benoit fait parti du staff d’EvoSkate, essentiellement chargé des commandes et des relations-clients, il s’avère être un très bon rider.

Je repars pour 800km de route. Avant cela, un petit déjeuner, et un départ pour une session en vitesse dans un parc voisin. Benoit d’EvoSkate est encore avec nous, on en profite pour parler Eskate.

Ce qui est appréciable avec la marque EvoSkate, c’est sa proximité avec les riders. Tout le staff pratique régulièrement, et souvent avec des pratiquants (dont les membres de l’E Ride Earth). Benoit est venu avec un de ces prototypes un 900W Brushless, et bien que sans protection, il envoie ce qu’il faut !

Benoît a profité de sa venue pour m’expliquer qu’Evo travaillait sur différents fronts, d’abord sur de nouvelles jantes, un peu plus agressives visuellement, mais surtout sur de nouvelles modèles, un 1000W (qui est sorti depuis juillet 2012) et également un 1500W, et un bimoteur. Ces deux derniers modèles ne sont encore que des projets puisqu’aucune annonce officielle d’Evo n’est encore apparue sur la toile concernant la sortie prochaine de ces deux boards réellement attendus en France. Néanmoins, aucune annonce officielle sur la recherche d’améliorations de pièces tels que des trucks ou une planche plus légère.

Retour dans le Nord. Je tiens à remercier Manu et sa famille de nous avoir accueillis chez lui pour cette première en France, et également tous les membres de l’E Ride Earth pour l’organisation, les sessions, et leur bon humeur.

Le second rassemblement est déjà en cours de préparation, en espérant y voir d’autres marques, telles qu’Amper, Maverix, ou encore la toute nouvelle Slide, et bien entendu, d’autres riders.

 

A propos de adriencoulon

Check Also

Premier raid en Skate Electrique Européen

Ils sont 10 à s’être élancé Vendredi 31 août 2012 à 17 heures dans le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[adrotate group="4"]